La Réunion de Concertation Pluridisciplinaire = la RCP

 

La RCP

 

Dès le diagnostic de cancer effectué, le médecin prenant en charge le patient (« médecin référent ») informe ce dernier de la présentation de son dossier en réunion de concertation pluridisciplinaire (une plaquette d'informations du Réseau ONCOMEL est à sa disposition).

Le médecin qui inscrit le dossier du patient à une RCP , fait signer au patient un document intitulé « consentement du patient »  (loi du 4 mars 2002)
Le dossier du patient est ensuite discuté puis validé en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) : ces réunions rassemblent des spécialistes d'organe, des chirurgiens, des oncologues, des radiologues, des médecins nucléaires et des anatomopathologistes. 

Ces professionnels se réunissent et se concertent autour du dossier médical afin de proposer un plan de traitement adapté en fonction de l'âge, de l'état de santé, du type de cancer et d'autres données médicales. 

Le plan de traitement qui est proposé s'appuie sur des référentiels validés par des experts en cancérologie.

L'union des compétences des praticiens du Réseau Oncomel garantit la qualité et la cohérence des soins.

A l'issue de cette concertation pluridisciplinaire autour du dossier médical, un plan personnalisé de soins (PPS) sera proposé au patient.

 

 

Le Programme Personnalisé de Soins (PPS)

 

Le « Programme Personnalisé de Soins » ou PPS formalise une proposition de soins. Il est le résultat de la présentation du dossier médical du patient par "le médecin référent " au cours d'une « RCP ».

Le « Programme Personnalisé de Soins » ou PPS est proposé et expliqué au patient par le médecin référent. Il contient les éléments nécessaires à la compréhension et à la visibilité du parcours de soins. Il est formalisé sous la forme d'un document papier. Il donne des indications sur les prochains rendez-vous et la nature du traitement qui va être engagé.

Suite à cette réunion de concertation pluridisciplinaire, le médecin référent est chargé de remettre et d'expliquer le PPS au patient ainsi qu’aux différents intervenants dans la prise en charge du patient.

Le programme de soins n'est pas définitif et irrévocable, il peut être remanié en fonction de l'évolution de l'état de santé du patient.

 

 Le PPAC 

 

Le programme personnalisé de l’après-cancer (PPAC) s’inscrit dans le cadre de deux grandes priorités du Plan cancer : la personnalisation du parcours de soins des patients et l’accompagnement de l’après-cancer, tant au niveau médical que social. Conduit avec et par les médecins traitants, le PPAC prend le relais du programme personnalisé de soins (PPS) en fin de traitement pour acter l’entrée dans une nouvelle période de la prise en charge, celle de l’après cancer (ou de l’après traitement). Il est destiné à être remis au patient à la fin des traitements actifs, pour lui permettre d’intégrer dans sa vie quotidienne son suivi, adapté à ses besoins et révisable au fil du temps. (Source INCa)

.